vivre-a-toulouse
Visiter Toulouse

Vivre à Toulouse

Il y a quelques jours, j’ai reçu le message suivant sur Instagram“(…)Je déménage à Toulouse (depuis Paris) dans 2 semaines et après avoir parcouru ton compte, je suis vraiment impatiente d’arriver! J’avais des angoisses qui ont disparues en regardant tes différentes stories”. Outre la satisfaction d’avoir pu rassurer quelqu’un, je me suis rappelée tous les hauts et les bas de cette nouvelle vie dans le sud après avoir quitté 15 ans de vie en capitales dont presque 10 à Londres pour venir vivre à Toulouse. Avec le recul, il faut dire que j’avais pas mal sous estimé la différence de style de vie entre Toulouse et les capitales. Il y a des éléments avec lesquels j’ai eu – et toujours – un peu de mal.

Mais vivre à Toulouse, c’est aussi un bonheur quotidien de retrouver l’art de vivre du sud, et ce juste milieu entre vie de village et de grande ville. Entre Slow Life et Fast Life.

Du coup j’ai réfléchi à tout ce que j’adore dans la vie à Toulouse et les points sur lesquels il a fallu faire des compromis.

Vivre à Toulouse: 10 trucs que j’adore

Le centre ville au charme fou

J’aurais pu dire “La beauté du centre ville“, “vivre en centre ville” ou “le village dans la grande ville“. Le centre ville de Toulouse, ses briques rouges, ses ruelles, ses cours cachées, et cette ambiance de village dans la grande ville, c’est vraiment ce qui me vient toujours en tête quand je pense à pourquoi j’adore Toulouse et choisi de venir vivre à Toulouse.

Tout faire à pied

Vivre en centre ville, ça vient avec le package tout faire à pied. Et après 15 ans entre Londres et Paris, les grandes capitales et leurs transports en commun et surtout les grandes distances de la première, tout faire à pied, c’est tout simplement un bonheur.

L’ambiance village dans la ville

A Toulouse, j’ai l’impression de vivre une vie de village tout en ayant les avantages d’une grande ville. Tout faire à pied, avoir ses petites adresses locales, connaître ses commerçants, toujours croiser quelqu’un à qui dire bonjour dans les rues.

Il y règne une ambiance chaleureuse typique de ces endroits où il fait bon vivre cette slow life authentique et alignée.

L’ambiance chaleureuse

A Toulouse, les gens vous répondent “Avec plaisir” quand vous leur dites merci. Et rien qu’avec ça, le ton est donné. Une expression à l’image chaleureuse de la ville rose et ses habitants à l’accent chantant.

Le côté local

A Toulouse, beaucoup de gens que vous rencontrerez notamment dans le cadre professionnel sont d’ici. Même moi je viens de Montauban, pas très loin et ai eu besoin de revenir.

Il y a un côté encore très local à Toulouse. La ville n’est pas si bien desservie de Paris (4h15 en TGV de Paris, trop long pour les parisiens encore sous emprise de “fast life”) ce qui lui confère une dimension encore très locale, et authentique. La culture du consommer local est naturellement en place, et la culture Occitane est toujours très présente et les rues sont d’ailleurs indiquées en Français et Occitan.

Vivre à Toulouse, c’est véritablement avoir la sensation d’être au coeur de cet art du vivre du Sud Ouest. Mais, à suivre plus bas, ça a aussi ses limites.

Les adresses historiques pépites

Toulouse est la 4ième ville, juste après Paris, Lyon et Marseille qui compte le plus de restaurants. Ce n’est pas moi qui le dis mais une étude relayée par cet article notamment. Si vous aimez bien manger, Toulouse, c’est vraiment le paradis pour les foodies. On reste encore sur une cuisine plutôt française et locale, ou tapas (proximité avec l’Espagne oblige) mais les choses changent.

Et surtout, le nombre de nouvelles adresses

Cet été, j’ai listé mes bonnes adresses de l’été à Toulouse, et je me suis rendue compte que la plupart n’existaient pas il y a plus de 3 ans. Tout comme les studios de yoga à Toulouse dans lesquels je me rends régulièrement. La preuve d’un nouvel essor pour cette ville qui a toujours eu un léger temps de retard sur les autres capitales Françaises, mais qui lui confère justement ce côté plus local et authentique.

De nombreux restaurants végétariens à Toulouse ont vu le jour ces dernières années ainsi que des cusines du monde. Le food court de 3000m2 de la cartoucherie qui ouvre ses portes en Septembre 2023 va d’ailleurs apporter un lieu digne des food courts de n’importe quelle grande capitale.

La proximité avec mer, montagne et océan

Les Toulousains vous le diront sans cesse. Ce qui fait de Toulouse une ville unique, c’est sa situation géographique entre mer, montagne et océan. Les gens vont régulièrement passer une journée à la mer ou à la montagne ou passer un week-end sur la côte Basque ou dans les Landes.

Et c’est vrai qu’aller passer un dimanche à la mer, faire une rando dans les pyrénées ou passer un week-end à l’océan, c’est quand même un sacré atout.

2h de l’Espagne et 4h de Barcelone en voiture

L’autre énorme atout, c’est la proximité avec l’Espagne, et notamment Barcelone, qui pour ma part, est la ville parfaite quand j’ai besoin de retrouver une ambiance de grande capitale cosmopolite mais sous le soleil.

Avoir ses repères à Barcelone tout en vivant à Toulouse, c’est vraiment un super équilibre.

Une ville saine

Pour toutes ces bonnes raisons, Toulouse est une ville saine où il fait bon vivre. Il y a le nombre de bonnes adresses qu’il faut, l’élan de changement en place, et une proximité incroyable avec une grande diversité de nature.

Vivre à Toulouse: 5 trucs qui pourraient s’améliorer

Le manque de diversité et d’ouverture d’esprit

Quand on vient de grandes villes, être entouré de gens d’horizons différents aux parcours souvent variés, c’est quelque chose que l’on prend pour acquis. A Toulouse, malgré toutes les qualités de la ville citées ci-dessus, la route est encore longue. En même temps, est ce possible d’avoir cet aspect si local et typique et une dimension cosmopolite et plus ouverte d’esprit? Pas simple.

Ce point, c’est un véritable choc culturel qu’il faut appréhender en arrivant. Bien entendu, les choses tendent à changer, le temps fait son travail et avec un peu de patience et de bonne volonté, il y a toujours la possibilité de rencontrer des gens qui nous ressemblent et de le contourner.

La scène culturelle et artistique limitée

Sur ce point, il n’y a pas photo. Quand on vient de grandes capitales, la scène culturelle et artistique quand on vient vivre Toulouse est vraiment limitée. Certes, il y a de très beaux et bons musées comme les Abattoirs, un musée d’art contemporain très connu, et le musée des Augustins (en travaux depuis 2020), tous 2 cités dans l’article “que faire à Toulouse” , et un véritable effort de la part de la ville qui invite régulièrement des expositions. Mais on ne va pas se mentir, de ce côté là, c’est limité, et certainement en lien direct avec le point précédent.

Le syndrome Airbus

Il fut un temps – qui n’est peut être pas si révolu que cela d’ailleurs – où la réussite Toulousaine, c’était de se sécuriser une “bonne place” chez Airbus. Je ne compte plus le nombre de trentaines rencontrés à mon arrivée qui travaillent chez l’employeur numéro 1 local depuis 15 ans, sont déjà blazés, et tournent en rond dans leur zone de confort depuis belle lurette. Airbus, c’est un poumon économique exceptionnel à Toulouse. Bien sûr, c’est une grande fierté pour la région, mais c’est aussi ce qui peut créer cet esprit un peu fermé et sclérosé.

Les voyages longs courriers moins accessibles

Depuis Paris, et encore plus depuis Londres, le monde est (presque) à nos pieds. Depuis Toulouse, c’est un peu plus compliqué. J’ai quelques frayeurs en tête, notamment pour ne pas rater le changement pour aller à Bali ou même rentrer de Florence, alors qu’aller au Sri Lanka ou à Los Angeles c’était direct et facile depuis Londres.

Bien entendu, c’est un bon problème à avoir dans son quotidien et pas si grave au global. D’autant plus que les choses changent vraiment, et que l’aéroport de Toulouse se développe de façon particulièrement marquante ces dernières années.

Les étés caniculaires

Là, j’exagère un peu d’ajouter ce point car c’est un problème un peu inhérent à la vie dans le sud. Je le note tout de même car Toulouse est bien connue pour avoir un climat très marqué. Des hivers froids (mais plus ensoleillés que dans le nord tout de même), et des étés qui peuvent être particulièrement chauds. La mer n’est pas très loin mais pas tout prêt non plus pour se rafraîchir rapidement. Et ça, c’est ce qui la différencie des villes appelées “du sud”, alors qu’elle en est aussi une.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *